Vue aérienne par drone du spot de surf de Skeleton Bay en NamibieLe spot de surf de Skeleton Bay Namibie surfé par Koa Smith

[Vidéos] Les tubes de Skeleton Bay qui font parler d’eux ce mois d’août

[Vidéos] Les tubes de Skeleton Bay qui font parler d’eux ce mois d’août

Zoom sur l’un des spots de surf les plus mythiques au monde : Skeleton Bay en Namibie !

Qu’on surfe pour le loisir ou qu’on en ait fait son métier, le nom Skeleton Bay éveille forcément quelque chose en soi… Il s’agit en effet d’un spot de surf mondialement célèbre pour sa gauche tubulaire interminable. Certains surfeurs vont même jusqu’à la décrire comme la « quintessence ultime » en matière de vagues lorsque les meilleures conditions sont réunies !

Skeleton Bay, une révélation…

C’est sur la côte atlantique de la Namibie, au sud-ouest du continent africain que se trouve ce paradis incontesté du surf.

Mais, avant de devenir l’objet de convoitise des meilleurs riders de la planète, Skeleton Bay était pratiquement inconnu, et surtout inaccessible, car situé à la pointe d’une péninsule de sable désertique, en plein centre de la Namibie. Pour la petite histoire, cette vague classée parmi les plus belles du monde a été découverte en 2007 grâce au « Google Earth Challenge » du Surfing Magazine.

Le défi ? Trouver sur le globe d’excellentes vagues encore inconnues. Avec un Barrel pouvant durer plus d’une minute, Skeleton Bay a été retenu l’attention du jury, au grand bonheur de Brian Gable, le développeur logiciel californien qui l’a présenté au concours. Ce dernier a même eu le privilège de se rendre sur place accompagné d’une équipe de surfeurs pro, dont Cory Lopez, Peter Mendia, Hank Gaskell et Mitch Coleborn, pour expérimenter la majestueuse gauche en situation réelle.

Le swell impressionnant de juillet 2019

Aujourd’hui, Skeleton Bay fait partie de ces spots incontournables, magnifiques, mais difficilement domptables, que tout surfeur pro veut absolument inscrire à son tableau.

Et ceux qui s’y sont aventurés à la fin du mois de juillet dernier se sont vraiment trouvés au bon endroit et au meilleur moment, puisque le mardi 30 et le mercredi 31 juillet, au tube et à la longueur de la fameuse gauche namibienne s’est ajoutée la taille. Un solide swell avait en effet gagné le littoral occidental africain, portant les vagues de la « côte des Squelettes » à des hauteurs encore jamais vues.

Aux premières loges pour contempler l’éveil du colosse, de grosses pointures du surf comme Koa Smith, Benji Brand, Brett Barley, Taj Burrow, sans oublier William Aliotti, n’ont pas manqué d’immortaliser ces tubes inédits. Le Français évoque des vagues de 2,50 à 3 mètres de hauteur, déroulant sur 1,5 kilomètre.

via SURFER sur Youtube © Schalk Louw
Skeleton Bay with Brett Barley

How many seconds of barrel time does 2 Waves at Skeleton Bay get you? Just ask Brett Barley 🤯

Gepostet von World Surf League am Donnerstag, 1. August 2019
Le tube vue de l’intérieur via Facebook © Brett Barley
Koa Smith: 3rd Person Barrel in Africa via Youtube © Chris Rogers

Une chance donc pour ceux qui n’y étaient pas, car les images capturées sont tout simplement époustouflantes ! Sans surprise, les images sont devenues virales sur les réseaux sociaux, envahissant les fils d’actualité durant la première semaine d’août…


À découvrir sur le plus grand marché nautique, Le Cargo : la sélection de matériel photo et vidéo pour les sports de glisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *