Tout ce qu’il faut savoir sur la spiruline, cette algue bleue aux multiples vertus

Tout ce qu’il faut savoir sur la spiruline, cette algue bleue aux multiples vertus

Qui n’a pas entendu parler de la spiruline ? Extrêmement riche en vitamines et en minéraux, la petite algue bleue est considérée comme l’un des meilleurs compléments alimentaires naturels, se maintenir en santé. Zoom !

La spiruline et sa composition

Arthrospira platenis, c’est le nom scientifique de la spiruline, micro-organisme en forme de spirale apparu il y a environ 3,5 milliards d’années dans les océans. Mesurant une fraction de millimètre, la spiruline est classée parmi les cyanobactéries ou « algues bleues » en raison de ses caractéristiques atypiques : dépourvues de noyau cellulaire, elles sont capables de synthétiser l’énergie solaire pour produire de l’oxygène.

La spiruline vit et se développe naturellement dans les eaux salées ou alcalines, riches en carbonate, en bicarbonate et en minéraux : lacs volcaniques et la plupart des lacs situés dans la ceinture intertropicale, notamment au Mexique, au Sahel et en Inde où elle est consommée depuis des siècles. De plus en plus prisée, car concentrant un nombre impressionnant d’éléments nutritifs, la spiruline fait aujourd’hui l’objet de cultures en bassin, parfois sous serre.

Il s’agit en effet d’une source naturelle d’acides aminés, oligo-éléments et vitamines, indispensables au corps humain en quantité limitée pour se maintenir en santé : calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore, chrome, cuivre, fer, manganèse, sélénium, phycocyanine (pigment qui lui confère sa couleur bleu-vert), chlorophylle, acides gras insaturés, protéines, oméga-6, lutéine, zéaxanthine, vitamine A (bêta-carotène), B1, B2, B3, B5, B6, B7, B9, B12, D, E et K. 

Les vertus de la spiruline

En raison de sa composition en nutriments aussi riche que diversifiée, on attribue à la spiruline une myriade de bienfaits.

Renforcement des défenses immunitaires

La composition en nutriments riche et diversifiée de la spiruline en fait un très bon booster de défense naturelle. Alors que la vitamine A, la phycocyanine et les polysaccharides contenus de la spiruline stimulent le système immunitaire de l’homme, les vitamines du groupe B, D, E et K ainsi que les oligo-éléments (fer, zinc, sélénium) et les acides gamma linolénique limitent l’action des agents pathogènes. Cet effet stimulant que la microalgue exerce sur le système immunitairelui permet donc de lutter efficacement contre les virus, microbes et bactéries, vecteurs de maladies.

Meilleure source de protéines non animale

La spiruline est composée de 60 à 70 % de protéines dites complètes puisqu’elles incluent les 8 acides aminés essentielles que le corps humain est incapable de produire. Ces protéines sont pourtant nécessaires à la production des hormones et enzymes assurant entre autres la croissance, le renouvellement des cellules et la formation des anticorps. Elles sont apportées uniquement par l’alimentation et celle-ci gagne donc à être complétée avec la spiruline pour obtenir cet apport sans devoir multiplier les sources de protéines.

Anti-cholestérol naturel

Source de l’image : Freepik.com

Sa forte teneur en acide gamma linolénique et en bêtas carotènes confère à la spiruline des propriétés anti-cholestérol. Des tests cliniques menés dans une université japonaise ont en effet démontré que la consommation quotidienne de spiruline permet de réduire substantiellement le taux de cholestérol sanguin chez les patients hypercholestérolémiques, et ce, sans rien changer à leur alimentation. Une autre étude réalisée en Allemagne avait par ailleurs mis en exergue que la spiruline, grâce à la chlorophylle-a et aux acides gras poly-instaurés, agissait directement sur les lipoprotéines de basse densité ou LDL qu’on appelle plus communément « mauvais cholestérol ».

Anti oxydant puissant

Plusieurs études ont montré que la consommation de spiruline pourrait ralentir les effets du vieillissement et de la dégradation des cellules.  Cela s’explique par la présence en nombre de molécules anti oxydantes dont le tocophérol de la vitamine E, la phycocyanine, les caroténoïdes et provitamine A des bêtas-carotènes, la lutéine et la zéaxanthine. Celles-ci protègent les tissus et les cellules en neutralisant l’action destructrice des radicaux libres et l’apparition de cellules cancéreuses. L’action anti oxydante de la spiruline aide par ailleurs à résister aux effets néfastes de la pollution et prévenir des maladies dégénératives comme Alzheimer et Parkinson.

Effets détox et épuration

De nombreuses études ont permis d’établir les vertus purifiantes et détoxifiantes de la spiruline. L’action des oligo-éléments renforçant la défense naturelle combinée à celle des antioxydants que sont les vitamines (A, B et E) et l’enzyme superoxyde dismutase (SOD, favorise l’élimination des substances nocives que nous sommes amenés à absorber dans l’air, l’eau, les aliments et notre hygiène de vie en général (traitements médicamenteux lourds, consommation excessive d’alcool, café, tabac, sucreries…). Des études ont prouvé que la spiruline, utilisée comme complément alimentaire, permet d’éliminer le mercure et les substances radioactives, et surtout le plomb qui est l’un des toxiques environnementaux les plus répandus.

Spiruline et activités sportives, une association gagnante

Difficile de ne pas mentionner les bienfaits de la spiruline sur la vigueur physique et mentale, mais aussi ses effets réparateurs en cas de lésions survenues au cours d’une activité intensive. Un super complément que tout sportif amateur et de haut niveau gagnerait à inclure dans ses habitudes alimentaires.

Grâce aux nutriments essentiels qu’elle concentre, la spiruline produit un effet dynamisant, porteur de vitalité et d’énergie, mais pas seulement. Toutes ses vertus associées (immunobooster, antioxydant, protéinogène…) activent la régénérescence des tissus musculaires, permettant aux athlètes de récupérer mieux et plus rapidement après un entraînement intensif ou une compétition. De plus, la forte teneur en fer de cette microalgue assure aux sportifs une amélioration nette de leur endurance et une prévention efficace contre l’anémie ferriprive, à laquelle ils sont inéluctablement sujets dès lors qu’ils fournissent des efforts physiques soutenus.

De nombreux témoignages ont par ailleurs attesté les effets stimulants de l’Arthrospira platenis sur les performances mentales. C’est notamment aux protéines — qui aident les neurotransmetteurs à bien faire leur travail, magnésium et vitamines B que l’on doit les bienfaits sur la concentration et la relaxation.  

La consommation de spiruline comporte-t-elle des risques ?

Si les études étayant les bienfaits de la spiruline continuent de se multiplier, il y a très peu de documentations relatives aux risques liés à sa consommation. Le peu de données disponible tend à indiquer qu’à faible dose, les risques sanitaires sont quasi inexistants. Cela dit, il faut garder à l’esprit que ce « superaliment » doit venir uniquement en complément d’une alimentation équilibrée et saine. La spiruline ne remplace en aucun cas la nourriture et comme pour tout, l’excès est à proscrire.

Important : Demandez l’avis et une prescription précise de votre médecin avant d’entamer une cure de spiruline.

Effets indésirables et contre-indications

Quelques effets indésirables tels que troubles digestifs, réactions allergiques, atteintes musculaires ou hépatiques ont été rapportés par des consommateurs. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), sans incriminer la spiruline en elle-même, a de ce fait émis une mise en garde en novembre 2017, car les lieux et conditions de culture de la spiruline peuvent occasionner une contamination par des cyanotoxines, des bactéries et des traces de métaux, à l’origine de ces symptômes. Elle recommande alors de se procurer la précieuse algue exclusivement auprès des filières d’approvisionnement contrôlées et dont la traçabilité est possible.

Enfin, pour éviter d’éventuelles complications, l’Agence déconseille la consommation de spiruline aux personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie génétique rare causée par la surabondance de phénylalanine dans l’organisme), présentant un terrain allergique, sujettes à un dérèglement de la thyroïde, souffrant de maladie cardiaque ou d’insuffisance rénale et celles traitées avec un médicament contenant de l’iode ou du lithium.


Retrouvez tous les bons produits de nutrition et bien-être sur Le Cargo, la place de marché dédiée au nautisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *