Plongeur équipé dans l'eau avec une raieMatériel de plongée palmes et bouteille d'oxygène sur une plage de sable fin et la mer turquoise

Six spots de plongée pour rencontrer les raies manta

Six spots de plongée pour rencontrer les raies manta

Nos meilleures destinations au monde pour observer et barboter avec les raies manta !

Nager avec les dauphins c’est bien. Nager avec des raies manta, c’est encore mieux. C’est en tout cas ce que prouve les vidéos qui ont récemment fait le buzz… Si vous aussi vous souhaitez en approcher une, voici six idées de voyages pour réaliser votre rêve.

© Le Cargo 2019

Yap en Micronésie

Au cœur du Pacifique, l’île de Yap, l’un des quatre États fédérés de Micronésie, est une destination à privilégier si l’on veut rencontrer les raies manta. Une colonie entière de ces créatures fascinantes (une centaine de spécimens) a notamment élu domicile dans le canal de Mi’l à l’ouest. À découvrir idéalement de mai à novembre, lors de la saison des amours.

Yap est un paradis de plongée à explorer avec 37 spots d’une exceptionnelle diversité, et des paysages incomparablement sublimes : îlots pittoresques, végétation vert-émeraude, eaux virant du turquoise au saphir, grottes mystérieuses, coraux bariolés, mais aussi curieuses monnaies de pierre…

Praia de Tofo au Mozambique

Pour voir des raies manta impressionnantes, c’est à Praia de Tofo près d’Inhambane, sur la péninsule de Ponto do Barra au sud-ouest du Mozambique qu’il faut se rendre. Outre son décor de carte postale, le lagon de Tofo accueille une vie pélagique et sous-marine bouillonnante : coraux polychromes, requins-baleines, tortues de mer et surtout, raies manta géantes.

C’est sur le site de Manta Reef que se concentrent les plus grands individus (jusqu’à 6 mètres d’envergure), faisant nonchalamment leur toilette sous les anthias et les labres et offrant le spectacle unique que les plongeurs sont venus contempler. 

L’archipel des Yasawa au Fidji

Aux Fidji, dans l’archipel des Yasawa — les plongeurs peuvent s’émerveiller du majestueux balai offert par les raies manta qui viennent en nombre se faire nettoyer dans le récif corallien entre mai et octobre. Le canal Manta Ray au large de l’île Yasawa au nord, et le récif de Great Astrolabe longeant l’île de Kadavu au sud, sont réputés pour avoir les populations les plus denses.

Outre la baignade avec les fascinants batoïdes, la vingtaine d’îles Yasawa d’origine volcanique possèdent une géologie, un relief et une biodiversité surprenantes qui valent le détour. À découvrir idéalement en snorkeling ou en bateau.

Stringray city aux îles Caïmans

Banc de sable immergé face à lîle Grand Cayman dans la partie nord-ouest du lagon du North Sound, Stringray City est comme son nom le suggère, le terrain de jeu de dizaines de raies pastenagues américaines. Habituées à la présence humaine, les sublimes « oiseaux aquatiques » se laissent approcher et caresser par les plongeurs et les randonneurs palmés toute l’année.

À voir et à faire aussi sur Grand Cayman : visite « nature et découvertes » du jardin de corail ou farniente sur la plage Starfish. La zone se prête également à une large palette d’activités : freediving, snorkeling, croisières en catamaran, excursions en bateau à fond de verre, jet ski.

Komodo en Indonésie

Situé au croisement des océans Indien et Pacifique, l’île indonésienne de Komodo attire toute sorte de suspensivores et bien entendu, les raies manta, grâce à ses eaux particulièrement riches en plancton. Selon la période de l’année, deux spots permettront de les approcher : le site du Chaudron au nord de Komodo entre avril et octobre, et Manta Alley (Karang Makasar) au sud de l’île, le reste de l’année.

Un détour par le parc national de Komodo s’impose. Dans une géographie panachée entre plages de sable blanc, savanes arborées, collines abruptes et forêts tropicales, évoluent une faune rarissime (mammifères, oiseaux et reptiles), dont le plus grand lézard du monde : le dragon de Komodo.

Concha de Perla aux Galápagos

Direction l’île Isabela dans l’archipel des Galápagos, pour un rendez-vous inoubliable avec les raies, mais aussi les tortues marines, manchots, otaries et une myriade de poissons de récif (girelle, poissons-perroquets, demoiselle…). C’est plus précisément dans le lagon de Concha de Perla, sur le littoral de Puerto Villamil que les plongeurs auront la surprise et le plaisir de découvrir ces créatures atypiques.

Si on peut apercevoir les habitants des fonds marins tout au long de l’année, avec la magnifique barrière de corail en toile de fond et assurant une baignade sûre, privilégier les sorties plongée et snorkeling à marée basse pour jouir de la meilleure visibilité.


Une sélection de matériel de plongée et snorkeling neuf et d’occasion vous attend sur la place de marché nautique Le Cargo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *