Portrait de Nouria Newman, kayakiste pro françaiseDescente du Saut du Doubs par Nouria Newman le 11 février 2020

[Vidéo] Descente de 27 mètres en kayak extrême

[Vidéo] Descente de 27 mètres en kayak extrême

La spécialiste française du kayak extrême Nouria Newman a effectué un saut vertigineux de presque 30 mètres mardi dernier. Images et impressions…

Nouria Newman n’est plus à présenter aux passionnés de kayak. Connue pour ses expéditions pionnières sur les rivières déchainées du monde entier, la Championne du monde 2013 de kayak extrême a réalisé la semaine dernière un nouvel exploit : descendre le Saut du Doubs en kayak.

Située entre Villers-le-Lac et le lac des Brenets, sur la frontière franco-suisse, cette chute d’eau fait 27 mètres de haut, un dénivelé qui est loin d’être anodin en kayak extrême. C’est pourtant le défi que la Française de 28 ans a relevé ce mardi 11 février.

Nouria Newman Drops Saut du Doubs, Switzerland

The fearless Nouria Newman drops Saut du Doubs, Switzerland. A ferocious waterfall that measures around 27m high 😱🌊👊

Gepostet von Red Bull Adventure am Dienstag, 11. Februar 2020

Nouria Newman, serial aventurière

Après ses expéditions impressionnantes sur les rivières impétueuses de Patagonie, de l’Himalaya, de la Nouvelle-Zélande ou des Rocheuses, on pourrait croire que la cascade du Doubs est pour Nouria Newman une aventure de plus à inscrire dans son carnet, mais loin s’en faut.

Ce saut vertigineux et très technique, elle en rêve depuis un bout de temps. Braver les torrents puis s’élancer sur son kayak à presque 30 mètres de haut avec un débit d’eau avoisinant les 87 mètres cubes par seconde en période de crue, comme c’était le cas ce jour-là. Depuis trois ans, elle ambitionne de vivre cette expérience trépidante, jusqu’alors inédite.

« Nous, on l’évalue à entre 21 et 23 mètres en chute libre. En Europe continentale, en excluant la Norvège, je pense que c’est la plus haute chute verticale. Avant la chute, il y a un petit rapide un peu technique. Ce n’est pas juste une rivière plate et tu as la chute », explique-t-elle, dans une interview accordée à L’Équipe.

Si elle n’a pas été la première — trois kayakistes du club de Voray-sur-L’Ognon ayant descendu le Saut du Doubs au mois d’octobre 2019 —, elle a fini par réaliser son rêve ce mardi, rajoutant une ligne à la liste des « plus grosses chutes de sa carrière ». Pour ce défi spectaculaire, Nouria Newman était accompagnée de plusieurs proches, les uns veillant à sa sécurité, les autres immortalisant les images de la descente.

« Oui, ça fait peur, mais tu dois être hyper concentrée en haut. Sur une hauteur comme ça, j’arrive à 80 km/h en bas. Il faut gérer ta position, ton angle et le point d’impact. Vu qu’il y avait beaucoup de débit, tu n’as pas mal en bas, ce qui est rare pour une chute de 23 mètres. D’habitude, tu te lèves le lendemain et tu as l’impression d’avoir eu un accident de voiture. Là, c’était agréable. Du coup, je l’ai fait deux fois avec une ligne un peu différente » raconte-t-elle ensuite, dans cette même interview.

Et c’est sans hésiter qu’elle replongerait pour une troisième fois !


Faites le choix de la qualité et de la sécurité. Le nec plus ultra de l’équipement canoë kayak vous attend sur Le Cargo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *