La Solitaire Urgo Figaro : Yoann Richomme grand vainqueur

La Solitaire Urgo Figaro : Yoann Richomme grand vainqueur

La 50e Solitaire Urgo Figaro s’est refermée ce dimanche 30 juin à Dieppe avec la victoire de Yoann Richomme au classement général.

La course au large en solitaire du groupe Urgo est revenue cette année, du 27 mai au 30 juin, pour une 50e édition exceptionnelle à plus d’un titre : Nantes élue pour la première fois ville départ, arrivée sur le circuit du nouveau monotype à foil Figaro Bénéteau 3, retour dans la course d’anciens grands noms de la voile…  

Rebondissements à chaque étape

Rassemblés le long du quai de la Fosse au côté du torpilleur le Maillé-Brézé à partir du 27 mai, les 47 Figaristes inscrits à la Solitaire se sont lancés dans la course en quittant le pont de Saint-Nazaire ce dimanche 2 juin à 16h30.

Jusqu’aux toutes dernières minutes, l’épreuve qui compte au Championnat de France « Élite de Course au large » aura entretenu le suspense, car même si Yoann Richomme a dominé l’ensemble du parcours de fréquents chamboulements se sont opérés sur le classement entre chaque étape. Le vainqueur 2016 de la Solitaire s’impose d’abord à la première étape (Nantes-Kinsale 550 milles), puis termine deuxième à la seconde (Kinsale-Roscoff 615 milles). Il finit ensuite 13e de la troisième manche (Roscoff-Roscoff 450 milles). C’est dire que les dés étaient loin d’être jetés en début de quatrième et dernière étape (Roscoff-Dieppe 500 mille).

Si Yoann Richomme termine 4e de la course finale (derrière Corentin Douguet, Armel Le Cléac’h et Eric Péron) ce vendredi 28 juin, la maîtrise remarquable et la tactique bien huilée dont il a fait preuve tout au long du parcours payent, puisque le Fréjussien aux commandes du Hellowork – Groupe Télégramme est parvenu à accumuler suffisamment de points pour s’imposer au général et s’offrir à nouveau la victoire de la Solitaire Urgo le Figaro, avec 1 heure, 13 minutes et 38 secondes d’avance sur son dauphin, Gildas Mahé (Breizh Cola/Equithe). Anthony Marchand (Groupe Royer) complètera le podium, à la troisième place.

« C’est énorme, énorme. Je suis hyper ému. Je ne sais pas trop quoi dire. Jamais je n’avais rêvé en gagner deux. Et là, c’est fait (après 2016), et j’ai envie de dire, pas dans n’importe quelle édition ! C’est génial. L’histoire est magnifique. J’espère qu’elle va continuer. C’est exceptionnel, car il y a deux mois, je me demandais encore comment j’allais pouvoir être au départ » s’était-il ému à son arrivée à Dieppe.

Solitaire Urgo le Figaro 2019 – Classement général (Top 5)


Plongez dans un océan de bonnes affaires, découvrez l’univers de produits PLAISANCE de la première place de marché nautique Le Cargo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *