Photo Imoca 60 Bastide Otio Kito de Pavant avant 2016Photo de l'épave de Bastide Otio, l'Imoca 60 de Kito de Pavant au Vendée Globe 2016

L’épave de Bastide Otio retrouvée à Madagascar

L’épave de Bastide Otio retrouvée à Madagascar

Le monocoque à bord duquel Kito de Pavant avait couru le Vendée Globe 2016, du moins ce qu’il en reste, a été retrouvé sur une plage de la Grande Île, Madagascar.

Un mois après le départ du Vendée Globe, le 6 décembre 2016, Kito de Pavant était contraint d’abandonner Bastide Otio, son Imoca 60 pieds au large des îles Crozet, dans l’Océan Indien, en raison d’une avarie grave provoquée par la collision avec un OFNI (objet flottant non identifié).

Par un heureux coup du hasard, le Marion Dufresne, navire de ravitaillement des Terres Australes et Antarctiques Françaises qui faisait route vers l’archipel de Crozet avait pu le secourir à temps. Mais, alors que Kito de Pavant s’en sort indemne, son navire sombre dans les fonds marins. Et pas de chance, au bout d’une semaine de recherches, le 13 décembre 2016, Bastide Otio avait totalement cessé d’émettre. Sans signal, impossible de retrouver la trace du bateau.

« À ce stade, je n’avais plus aucun espoir de le retrouver… Depuis, on me demande tous les jours si je sais où il est » s’était alors résigné le skipper occitan.

Retrouvé sur la côte Est de Madagascar

Une année, puis une autre passe jusqu’à ce qu’un certain Mathieu Bellon, alors en croisière avec sa famille au large du littoral Est de la Grande Île, est interpellé par une épave échouée sur une plage malgache. En novembre 2018, le marin amateur originaire d’Hyères croit en effet y reconnaître des éléments du Bastide Otio. Mais, pas question de s’enflammer. Il décide de prendre des photos et de rassembler des indices qu’il étudiera plus en profondeur, une fois retourné en Métropole.

En comparant les images prises à Madagascar et celles partagées par Kito de Pavant juste après sa mésaventure en mer, Mathieu Bellon est enfin certain d’avoir identifié l’Imoca. En juillet 2019, soit plus de 7 mois après son insolite découverte, il adresse à Kito de Pavant un email auquel il joint plusieurs photos.

« Sa découverte remonte à novembre 2018, il se situait sur la côte Est de Madagascar. Nous étions dans cette zone de navigation à l’occasion d’une croisière sur le catamaran de mon frère et de ma belle-sœur qui ont fait la traversée depuis l’île de la Réunion. Ça nous a intrigués et je me suis rappelé votre mésaventure (le terme est peut-être un peu faible) au cours du Vendée Globe, dans le sud de l’Océan Indien », introduisait Mathieu Bellon dans le courriel.

© Mathieu Bellon
À gauche, le pallier avant de la quille de Bastide Otio qui a permis l’identification
À droite, cette même pièce, sur une photo envoyée par Kito en décembre 2016, suite à son avarie de quille

 « Le bateau a subi quelques découpes comme vous pourrez le constater sur les photos. Il faut dire qu’à Madagascar rien ne se perd… Et les tempêtes tropicales ont peut-être déjà emporté les éléments découverts. Mais j’ai profité d’avoir un peu de temps cet été pour faire quelques recherches. En visionnant la vidéo de votre avarie, on retrouve des vues de cette pièce métallique qui maintient l’axe de la quille. J’ai trouvé pas mal de similitudes, comme la couleur orange à certains endroits de la carène. J’en ai d’ailleurs récupéré un petit morceau. J’espère que ces éléments vous permettront d’établir une identification, c’est pourquoi je trouvais intéressant de pouvoir vous livrer tous ces indices. Le fait qu’il soit arrivé à cet endroit peut s’expliquer par la présence d’un courant qui remonte du sud de l’océan Indien jusqu’au long des côtes malgaches » conclut-il.

via madeinmidi.org

La fin du voyage

Surpris, mais ravi d’avoir enfin une réponse aux questions qu’il se posait depuis deux ans, Kito de Pavant identifie formellement Bastide Otio, confirmant les conclusions de Mathieu Bellon. Le 19 juillet dernier, le navigateur aujourd’hui âgé de 58 ans livrait ses impressions sur le réseau social Facebook, soulagé que le chavirage de son Imoca laisse tout de même du positif pour les Malgaches, mais aussi pour les participants du prochain Vendée Globe.

On a retrouvé Bastide Otio… à Madagascar 🇲🇬 !💬 "On me demande tous les jours si je sais où il est. Maintenant j’ai…

Gepostet von Kito de Pavant – Made in Midi am Freitag, 19. Juli 2019

Kito de Pavant, lui, n’y participera pas. En revanche, il sera sur le départ de la Transat Jacques Vabre, Le Havre – Salvador de Bahia ce 27 octobre, qu’il courra à bord du Class40 Made in Midi, aux côtés du jeune, mais talentueux figariste Achille Nebout.

▶ Lire aussi : Coup d’œil sur les 60 duos de la Transat Jacques Vabre


Pour l’hivernage, trouver le nécessaire de nettoyage, d’entretien, de réparation, mais aussi de rénovation de votre bateau sur le plus grand marché nautique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *