Barrière de corail vue du ciel

[Vidéo] Cinq barrières de corail à visiter au moins une fois !

[Vidéo] Cinq barrières de corail à visiter au moins une fois !

Les destinations incontournables pour tout explorateur des fonds marins, en plongée sous-marine comme en snorkeling…

C’est bien connu. Ce qu’on préfère en plongée et en randonnée palmée, c’est la découverte des vies qui bouillonnent sous la surface et plus particulièrement, la rencontre avec la faune aquatique. Pour cela, il n’y a pas de meilleur endroit que les récifs coralliens. En effet, bien qu’elles ne représentent qu’une infime surface des océans (moins de 1%), la biodiversité que concentrent les barrières de corail qui sont réparties aux quatre coins du globe est impressionnante.

En voici cinq, qui étancheront votre soif de découvertes et d’enchantement !

© Le Cargo 2019

Barrière de corail du Belize

Ce vaste récif corallien méso-américain s’étend de la péninsule du Yucatán, au Mexique, aux Islas de la Bahia, au Honduras sur un total d’environ 1 000 km. Les meilleurs spots pour explorer ce site exceptionnel inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996, car abritant 100 variétés de coraux et plus de 500 espèces de poissons, se trouvent sur le littoral caribéen de Belize.

Les lagons de la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie abrite une double barrière de corail, inscrite elle aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008. C’est l’une des plus grandes au monde avec 1 300 km de long. En plus d’attirer une myriade d’animaux pélagiques, dont requins et tortues, le récif grouille de vies sous la surface, avec pour plus belle attraction les incroyables coraux phosphorescents, endémiques de cette région.

Atoll d’Aldabra aux Seychelles

Dans l’océan indien, l’atoll d’Aldabra qui figure dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982, est quasi vierge de présence humaine. Avec une spectaculaire variété de biotopes répartis sur ses 34 kilomètres de long, notamment mangroves et récif corallien, l’atoll brille par le fort endémisme de ses espèces animales : oiseaux, poissons, crustacés, reptiles marins et terrestres dont la Tortue géante des Seychelles.

Barrière de Røst en Norvège

Découvert en 2002 à -400 m de la surface, la barrière de Røst est l’un des plus beaux récifs de corail en eaux froides. Située près de l’île de Røst, au nord de la Norvège (cercle arctique), la barrière s’étend sur 120 km² et accueille une vie sous-marine effervescente ainsi que de nombreuses épaves. En raison de la profondeur, l’exploration est cependant réservée aux plongeurs expérimentés.

Atoll de Caroline aux Kiribati

Dans l’archipel des Kiribati (Pacifique Sud) qui jouit d’un isolement salutaire pour la biodiversité sous-marine, l’atoll de Caroline est un petit paradis de plongée mesurant 13 km. Dans les fonds de son lagon couleur saphir, des coraux chatoyants et une large palette de poissons et crustacés (tridacnes, crabes de cocotier, napoléons…) peignent un magnifique tableau coloré et en mouvement…

⚠ Attention, tous les récifs ne sont pas ouverts à la plongée sous-marine. Le survol ou la promenade en bateau constitue alors les meilleures alternatives pour en profiter quand même…

▶ Lire aussi : Diving responsable : 5 gestes pour plonger sans polluer…

Trouvez votre matériel de plongée et de snorkeling neuf et d’occasion sur le plus grand marché nautique, Le Cargo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *