Franck Dubosc, Aloïse Retornaz et Camille Lecointre

Baptême de Patrick, le nouveau dériveur 470 de Camille Lecointre & Aloïse Retornaz

Baptême de Patrick, le nouveau dériveur 470 de Camille Lecointre & Aloïse Retornaz

Camille Lecointre & Aloïse Retornaz ont reçu un nouveau dériveur 470. Pour son baptême, elles ont choisi un parrain extraordinaire !

2020 démarre dans les meilleures conditions pour les navigatrices françaises Camille Lecointre et Aloïse Retornaz. Après un brillant début de saison en Floride — médaille de bronze du Championnat Nord-américain et médaille d’or de la Miami Sailing World Cup 2020 — les « marins de l’année 2019 » ont reçu le dériveur flambant neuf sur lequel elles comptent décrocher l’or aux jeux olympiques.

Avant la mise à l’eau au Portugal cette semaine, une cérémonie de baptême a eu lieu le vendredi 31 janvier à Brest.

Patrick baptisé par Franck Dubosc

ÇA TOURNE AVEC FRANCK & PATRICK 🎥 Retour en images sur le baptême de notre nouveau bolide 🚀 Moments de partage incroyables. Merci Franck Dubosc Officiel ! Ne vous inquiétez pas nous allons laisser le cinéma aux professionnels et nous contenter des J.O. ⛵️Chacun son métier 😂Des souvenirs inoubliables, merci à KAORI Agence pour toute l’organisation, Pure Magic Watersports pour l’animation, La Maison du Boulanger pour cette magnifique pièce montée en chocolat et le pain, Hénaff pour le buffet et Tydéo pour la vidéo !À nos deux fidèles partenaires Serenis Consulting et Guyot Voiles 🙏Et toute l’équipe West Team 🤘Europe Motors – Opel Brest 🚙Les Equipes de France de Voile 🇫🇷Centre National des Sports de la Défense 🗡Magic Marine France 👘Evo Sailing 🛍Iroise Gréement ⛵️Sports Nautiques Sablais 🙌Brest Bretagne Nautisme 🙌Sogedis 🎛

Gepostet von Camille Lecointre & Aloïse Retornaz – Tokyo 2020 am Samstag, 1. Februar 2020

Patrick. Le nom du tout nouveau 470 n’a pas été choisi au hasard. Camille et Aloïse ont en effet souhaité rendre hommage au personnage principal du film culte Camping, mais également à celui qui l’interprète à l’écran : Franck Dubosc. Car c’est l’humoriste de 56 ans qui a été désigné parrain par les « chercheuses d’or ».

 « C’est le bateau que l’on utilisera aux Jeux olympiques. On voulait quelque chose de symbolique, marquer le coup pour ce baptême », ont-elles déclaré.

C’est notamment grâce à un heureux coup du hasard qu’Aloïse Retornaz avait appris la présence du comédien à Brest, alors en tournée bretonne. L’idée d’en faire le parrain de leur nouveau bateau a alors germé et quelques mails plus tard, les deux équipières avaient réussi à convaincre le « père de Boule » de devenir aussi celui de leur voilier olympique.

« Nous voulions marquer le moment. On cherchait un parrain qui soit issu d’un autre univers que le sport. La date du baptême étant arrêtée, nous avons cherché qui se produisait à Brest ce jour-là… Et il y avait Franck ! Nous avons activé notre réseau, envoyé un message entre sérieux et humour… »

Cela dit, elles ont dû attendre jusqu’à la veille du baptême, jeudi 30 janvier, pour enfin rencontrer Franck Dubosc et discuter des détails. C’était à Rennes, à la sortie son spectacle Fifty/Fifty. La cérémonie du baptême, elle, a eu lieu le lendemain au Pôle France de Brest, dans la Marina du Moulin Blanc en présence évidemment, de Franck Dubosc et des proches et partenaires de Lecointe et Retornaz.

Le choix du lieu est, lui aussi, allusif sachant que les deux navigatrices connaissent très bien ce port de plaisance. Elles s’y entrainent régulièrement et d’une certaine façon, c’est ici que leur belle association est née… « C’était l’occasion de regrouper tous ceux qui gravitent autour de notre projet, nos familles, nos amis et nos partenaires » racontent-elles. Et tous ceux qui étaient présents en sont repartis ravis.

BAPTÊME DE PATRICK PAR FRANCK DUBOSC 🍾Des moments inoubliables pour le baptême de notre nouveau chouchou 😍Merci 1000…

Gepostet von Camille Lecointre & Aloïse Retornaz – Tokyo 2020 am Freitag, 31. Januar 2020

Elles ont dit :

 « Je suis hyper contente ! Nous tenions à faire ça bien pour nous booster dans cette dernière ligne droite vers les JO » — Aloïse Retornaz

« Écrire une belle histoire en commun, cela donne une âme au bateau, qui est pour nous, comme un bébé ! Nous le bichonnons, nous sommes quotidiennement avec lui. C’était important de marquer ses débuts sur l’eau. Franck Dubosc est une personne que nous apprécions toutes les deux, nous sommes vraiment heureuses ! » — Camille Lecointre

Un 470 qui arrive de très loin

Si les championnes d’Europe ont tenu à faire un baptême solennel, c’est aussi parce que ce nouveau bateau est spécial : Camille et Aloïse l’ont fait construire à l’autre bout du monde.

« Le 470 est une série olympique. Nos dériveurs sont de ce fait, très contrôlés, avec des règles strictes. Il n’existe que cinq constructeurs dans le monde capables de les produire et seulement deux sortent du lot. Notamment en Nouvelle-Zélande » explique l’experte dériveurs & kayaks du Cargo, Camille Lecointre.  

Grâce à un processus de fabrication en fibre de verre et résine polyester, la construction proprement dite est assez rapide. En additionnant le temps de séchage et l’accastillage, il faut environ trois semaines à ce constructeur néo-zélandais pour produire une unité livrable. « Patrick » est arrivé sur le sol brestois dès décembre 2019 où il continue de sécher jusqu’au départ des filles au Portugal pour s’entraîner, demain, 5 février. C’est là-bas que Patrick se mettra pour la première fois à l’eau.

« Nous sommes allées chercher des points d’eau un peu plus chauds cet hiver, nous ne l’avons donc pas encore utilisé. Nous préférions faire les choses dans l’ordre : d’abord le baptême avant la mise à l’eau » conclut enfin Camille Lecointre.


Une vaste sélection d’équipement pour dériveurs vous attend sur Le Cargo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *