Photo d'une méduse dans la mer bleu turquoiseIllustration concept protection de l'océan

7 raisons d’agir pour la protection des océans

7 raisons d’agir pour la protection des océans

Ce n’est plus un secret pour personne : nos océans sont menacés. Il est urgent d’agir pour les protéger et voici pourquoi !

Face à la crise environnementale, la sonnette d’alarme a été tirée depuis longtemps. Mais nous ne pouvons appréhender le véritable danger qui plane sur notre planète et nous ne pouvons comprendre l’urgence de la situation sans connaître la réelle valeur de nos océans.

Ces sept faits sur les océans vont vous convaincre d’adopter un changement de comportement pour préserver les écosystèmes marins.

L’océan nous nourrit

Dans les zones côtières, comme dans de nombreuses îles, la majeure partie de la population se nourrit de produits de la mer. Mais il n’y a pas qu’eux : en moyenne, un Français mange 34 kilos de poissons par an. Malheureusement, l’océan est victime d’une surexploitation qui conduit à l’extinction de diverses espèces marines. De plus, la pollution intoxique ces êtres vivants les tuant ou les rendant impropres à la consommation.

Régulation du climat

Les phytoplanctons peuplant les océans absorbent une grande partie du CO2 émise dans l’environnement. Sans eux, nous aurions déjà subi un réchauffement climatique beaucoup plus intense, sachant que la présence de carbone dans l’atmosphère est responsable en grande partie de l’accroissement de la température du globe.

En outre, en tant qu’acteur-clé dans le cycle de l’eau, l’océan est un facteur déterminant de nos climats : lorsqu’il se réchauffe trop, l’air marin s’évapore pour se transformer en précipitations sur les terres. Voilà pourquoi nous sommes victimes d’inondations ! Le réchauffement des eaux marines est aussi à l’origine des plus grands cataclysmes, ouragans, tornades, sécheresse, canicule…

Production d’oxygène

Protéger les océans est une question de survie, car elles produisent plus de la moitié de l’oxygène que nous respirons. En effet, les phytoplanctons prennent part à la purification de l’air en transformant le CO2 qu’ils absorbent en oxygène ! Malheureusement, ces organismes végétaux risquent de disparaître entre autres à cause du réchauffement climatique dont l’homme est le premier responsable.

Gagne-pain de millions d’hommes

Des millions de personnes vivent d’activités maritimes telles que la pêche, le tourisme, les sports nautiques, le commerce (90% des échanges commerciaux se font par voie maritime, rien que cela !). Quand les océans sont menacés, l’économie mondiale l’est également.

Essentiel à notre bien-être

De nombreuses recherches ont prouvé que l’eau de mer est bénéfique pour la santé. Riche en chlorure de sodium et en divers minéraux tels que le magnésium, le potassium et le calcium, l’eau de mer présente une myriade de vertus pour l’organisme humain (revitalise le corps, embellit la peau, favorise la diffusion des hormones, détend les muscles…), mais aussi pour le mental (antistress, anti-anxiété, etc.). Vous l’aurez deviné, l’eau de mer polluée perd tous ses bienfaits…

Valeur énergétique de l’océan

L’océan fournit également de l’énergie renouvelable que nous pouvons exploiter à travers différentes installations. Il peut s’agir des usines marémotrices utilisant le mouvement des marées pour générer de l’électricité, des hydroliennes s’actionnant grâce aux courants marins, ou encore des éoliennes dites « offshore » installées en pleine mer.

Une biodiversité extraordinaire

Rien qu’en pensant à la beauté de la grande barrière de Corail en Australie, au paysage marin idyllique du Grand Trou Bleu au Belize, ou encore à la splendeur des eaux des Maldives, nous ne pouvons nier que l’océan est juste magnifique. Un véritable trésor ! Et pourtant, en l’espace d’un demi-siècle, la faune marine a régressé de 49% et l’Homme a décimé 90% des grands prédateurs océaniques !

Les activités humaines détruisent les océans à une vitesse effarante. Les prises accidentelles et la surpêche dépeuplent les mers. Mais pire encore, nous polluons avec du plastique et toute sorte de déchets l’écosystème marin qui est pourtant extrêmement fragile… Il est temps d’agir pour le préserver en adoptant des gestes écoresponsables dans toutes nos activités quotidiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *